RTL 5 minutes – nouvelles procédures de confinement: habillées comme une poubelle

Vêtu d'une robe de soirée ou d'un costume de Superman, le jeu consiste à utiliser un endroit à quelques mètres de la maison jusqu'à la rue comme podium. Et partagez des photos sur les réseaux sociaux.

Afin d'éviter de porter des pyjamas et de taquiner les voisins et amis toute la journée, pendant la période de confinement contre le coronavirus, un jeu est apparu dans le monde: porter des vêtements à la mode et sortir de la poubelle. "Je suis folle de porter ce genre de vêtements à la maison, mais c'est la seule raison pour laquelle je reste isolée. Sortir les déchets de style peut me rendre à nouveau heureuxLe DJ de Sydney Victoria Anthony a déclaré.

L'homme dans la trentaine a posté une photo d'elle sur sa robe de soirée Instagram avec le hashtag #BinIsolationOuting. En raison de l'épidémie, plus de la moitié de la vie humaine était restreinte, tous ses concerts ont donc été annulés.

La mode d'élimination des déchets avec divers accessoires est née en Australie. En raison du réseau social, elle est arrivée au Texas ou au Royaume-Uni via les Pays-Bas. Stuart Cunningham, chauffeur de bus à Glasgow, en Écosse, a publié une photo de lui sortant des ordures dans un kilt avec une bouteille de whisky.

Christine Leland a partagé une photo de son mari dégringolant des ordures dans la neige canadienne, portant un T-shirt Superman, une perruque et une serviette rouge comme manteau.

Améliorer la moralité

D'autres aiment porter des costumes déguisés en films de clowns ou des costumes de héros de science-fiction inspirés de films cultes tels que Star Wars ou la série japonaise Gundam.

Pour le super-héros australien Simon Wait, pendant dix ansDes dizaines de vêtements et accessoires"Le nettoyage des poubelles la nuit est une excellente occasion de mettre un énorme costume Hulkbuster de 2,5 mètres de haut.

Tout a commencé avec un groupe Facebook créé par Danielle Askew, une enseignante de maternelle à Hervey Bay, Queensland, Australie.

"Une amie a publié un message sur sa page Facebook disant qu'elle tenait à jeter les poubelles ce soir-là, car cela lui avait permis de quitter la maison."Souviens-toi du professeur de 47 ans."Je l'ai défiée et j'ai fait semblant de l'enlever, elle a rattrapé".

"Je lui ai dit que je ferais la même chose, et je vais créer un groupe Facebook pour que nous puissions en rire et faire rire tout le monde", Danielle Askew a indiqué que son équipe compte actuellement 470 000 membres.

Je suis très content de cette initiative "Peut égayer beaucoup de gensElle a déclaré: "Elle a dit avoir reçu beaucoup d'informations de personnes qui ont été réprimées ou intimidées par le virus, mais à cause de son initiative, elles ont trouvé un sourire:Il y a beaucoup de gens formidables et créatifs".

RTL 5 minutes – nouvelles procédures de confinement: habillées comme une poubelle
4.9 (98%) 32 votes