Face au coronavirus, "nous redécouvrons l'immense utilité des métiers invisibles", explique le sociologue Dominique Méda

Sociologue Dominique Méda, en 2017 à Paris. – K. Zihnioglu

  • Tous les vendredis 20 minutes invite une personnalité à commenter un phénomène social, dans notre rencontre "20 minutes avec …".
  • Dominique Méda, directeur du laboratoire des sciences sociales de l'Université Paris-Dauphine, revient sur les bouleversements survenus ces dernières semaines dans le monde du travail et au-delà.
  • Conséquences du télétravail généralisé et du chômage partiel massif, utilité sociale des activités commerciales, interconnexion des activités … L'épidémie et l'endiguement des coronavirus ont soulevé de nombreuses questions.

Un bouleversement presque total. Pour presque tout le monde. Depuis l'annonce faite par Emmanuel Macron le 12 mars à la télévision, de la fermeture imminente des écoles face à l'épidémie de
coronavirus, la France avance, chaque jour un peu plus, dans un pays inconnu. Cours à domicile, télétravail pour ceux qui le peuvent, recours massif au travail de courte durée, fermeture d'activités non essentielles … Le quotidien de toute la population a été interrompu dans les deux semaines et continuera de le faire. être pendant un certain temps.

Pour des millions de travailleurs, il s'agit d'une situation nouvelle et déstabilisante, qui est en cours d'analyse 20 minutes Dominique Méda, sociologue de
travail, directeur du laboratoire des sciences sociales de l'Université Paris-Dauphine et co-auteur de l'ouvrage Un autre itinéraire est possible *.

Nous avons assisté à un bouleversement dans notre société au cours des dernières semaines. Quant au monde du travail, quelle est la principale leçon?

Les emplois les plus importants ne sont pas ce que nous pensions. Il y a une énorme contradiction entre la hiérarchie des salaires, la reconnaissance sociale, d'une part, et l'utilité des métiers, d'autre part. Ceux qui sont au premier rang sont certes des professions encore dotées de prestige, comme les médecins et les infirmières, mais il y a aussi beaucoup de gens en première ligne qui appartiennent aux professions de soins (en prendre soin et en prendre soin, infirmières auxiliaires, aides ménagères, aides-soignantes …) ou dans les métiers de la vente, du nettoyage, du transport et de la production (caissiers, livreurs, transporteurs, éboueurs …). Certaines de ces négociations sont peu prises en compte, parfois appelées transactions peu ou pas qualifiées.

Maintenant, nous comprenons que ces activités sont aujourd'hui les plus importantes pour la vie et la survie de la société.

En revanche, de nombreux emplois très prestigieux et extrêmement bien rémunérés ont disparu des écrans et semblent dépourvus de toute utilité immédiate. L'écart entre les deux hiérarchies, celle de la rémunération et celle de l'utilité sociale, est énorme. Nous redécouvrons l'immense utilité des métiers invisibles, des gens peu considérés et très souvent très mal payés.

Pensez-vous que nous pouvons voir un défi pour ces hiérarchies?

Le problème est que la plupart du temps les professions les plus prestigieuses sont également exercées par ceux qui ont le pouvoir. Ce sera donc très difficile. On vous dira que les annonceurs, les commerçants, les consultants, les prêteurs sont des personnes extrêmement importantes et que ce n'est pas parce qu'aujourd'hui nous ne les voyons pas au travail qu'ils ne sont pas décisifs pour l'économie.

Ce qui pourrait être remis en cause, c'est l'énorme différence de rémunération des services rendus. Dans un cas, il y a sous-rémunération. On sait par exemple que les femmes sont à la pointe de la lutte contre les coronavirus, qui sont massivement présentes dans les opérations sur le front, à la vente, au soins, opérations chroniquement sous-payées. Pouquoi?
Parce qu'il y a un travail à temps partiel et parce que nous pensons qu'il s'agit de compétences naturelles: les femmes peuvent naturellement prendre soin d'elles, sourire, vendre, être belles … Donc ça ne vaudrait pas la peine de payer pour ces qualités.

Ces opérations méritent une augmentation, non pas pour les récompenser de leur investissement, mais au nom de leur utilité sociale. Quant à la rémunération exorbitante, de nombreuses voix demandent à la limiter et nous avons la possibilité de le faire pour que les deux hiérarchies, utilité et reconnaissance sociale, soient plus cohérentes.

Le ministère du Travail estime que 8 millions de Français du secteur privé ont des compétences en télétravail. Beaucoup d'entre eux n'y étaient pas habitués. Que découvrent-ils?

Tout d'abord, ce que signifie le manque de travail, puis son pouvoir structurant. Et d'autre part, les avantages et les inconvénients du télétravail. L'avantage, bien sûr, est de vous protéger, parfois de vous concentrer un peu mieux.

Mais il y a de nombreux inconvénients: le manque de contact avec les collègues, l'incapacité à se réunir pour contrebalancer des instructions qui seraient trop insupportables.

Et vous avez toutes les personnes qui ont besoin de prendre soin de leurs enfants, même des membres de la famille dépendants ou malades, ainsi que des tâches ménagères. Nous savons en général que les femmes sont responsables de la plupart des responsabilités domestiques et familiales. Je pense donc que les hommes découvriront l'étendue de ces activités et leur lourdeur. Assisterons-nous à un nouveau partage des rôles grâce à l'accouchement?

Sortant de l'épidémie et de l'enfermement, peut-on prévoir un boom du télétravail, une refonte de l'organisation du travail dans l'entreprise?

Je ne pense pas qu'il y aura une plus grande généralisation du télétravail. Il est probable qu'il y aura une plus large diffusion de cette pratique, car un certain nombre de personnes qui ne l'ont pas encore expérimentée s'y sont intéressées. De plus, dans la mesure où nous risquons de connaître des cycles de confinement à l'avenir, et si nous prenons au sérieux les exigences de la lutte contre le changement climatique (ce qui signifie moins d'utilisation des moyens de transport), c'est un argument en faveur du télétravail. Mais je préfère imaginer utiliser un ou deux jours par semaine.

L'une des craintes des employeurs est qu'ils ne peuvent pas contrôler suffisamment leurs subordonnés. C'est aussi très fatigant: enseigner ou accueillir une réunion est beaucoup moins confortable. Et le télétravail forcé et exclusif brouille considérablement les frontières entre le travail et le non-travail.

Par ailleurs, le télétravail empêche, par définition, tout contact humain direct dans les entreprises …

Les chercheurs ont longtemps mis en garde contre les dangers d'une utilisation excessive de cette pratique: "dans le télétravail, les personnes sont isolées, seules devant leur ordinateur, davantage sujettes à des débordements possibles de la part de l'employeur".

Nous verrons que le contact humain fait partie du métier, pour obtenir les effets structurants du métier.

Tous ces petits moments, à la machine à café, où nous échangeons des informations, nous voyons, nous touchons, nous parlons … Cela en fait partie intégrante. Les personnes confinées seules en sont encore plus conscientes. Jusqu'à présent, seuls les chômeurs, les intermittents et les temporaires ont connu le manque de travail. Je pense que l'expérience collective que nous vivons rendra encore plus importante la place attribuée par les Français, ce qui la place déjà très haut.

Cette crise sera-t-elle l'occasion de vous interroger, de donner plus de sens à votre activité professionnelle?

Je pense qu'il y a un certain nombre de personnes qui vont vraiment remettre en question l'utilité de leur travail, mais il est très difficile de se dire "ce n'est pas utile", "je n'ai l'habitude de rien". D'un autre côté, un public sur lequel cela fonctionnera énormément, un public qui en plus d'avoir déjà posé de nombreuses questions, sont des jeunes.

Ils sont confus. Parce que même avant l'épidémie, ils se sont demandé: à quoi bon étudier dans ce monde dont on nous dit qu'il s'effondre? Est-il utile d'étudier? Quelle profession vais-je exercer? Quels sont les métiers qui me permettront de contribuer à la lutte contre le changement climatique? Encore plus de questions se poseront.

L'épidémie met en évidence les interconnexions entre les nations, entre les secteurs économiques. Et donc entre échanges. Ce système sera-t-il remis en cause?

Telle est la réflexion essentielle que nous devons avoir. Même avant cette crise, un certain nombre de personnes, dont moi-même, affirmaient que la priorité absolue devait être de se préparer à la crise écologique et d’essayer de toutes les manières de la ralentir.

Nous n'en sommes qu'au début et cet épisode est un avertissement qui met en évidence le manque de préparation dans nos sociétés.

Ils doivent s'engager dans ce que j'appelle une véritable conversion écologique. Nous devons reconstruire notre économie de fond en comble pour nous préparer à des catastrophes de grande ampleur, dont les conséquences seront très graves (tempêtes, cyclones, élévation du niveau de la mer, incendies, sécheresses, pénuries alimentaires, migrations climatiques, guerres …) et les éviter en partie.

Cette reconversion écologique nécessite d'énormes investissements, notamment dans la rénovation thermique des bâtiments, dans la reconstruction des villes, des infrastructures et des pratiques beaucoup plus sobres. Cela suppose également que nous transférions nos produits et que nous rendions nos territoires plus autonomes. Il s'agit d'un projet qui nécessitera une énergie colossale.

Cette épidémie montre qu'un virus peut aplatir nos services publics. Dès la sortie de crise, nous devrons préparer nos sociétés à fournir les services essentiels: santé, nutrition des populations. Que nous n'avons même pas de gants, de masques, de tests pour nos populations, car tout cela a été transféré, c'est incroyable. Une autre raison de s'étonner est le fait que depuis un an, personne n'a pris au sérieux le cri du soignant de l'avertissement. Aujourd'hui, exactement ce qu'ils avaient prévu arrive.

* Dominique Méda a co-écrit avec Eric Heyer et Pascal Lokiec "Une autre voie est possible", à Flammarion, en 2018. Il a également édité, entre autres, l'essai "Vers une société post-croissance", éditions de L & # 39; alba, en 2017, avec Isabelle Cassiers et Kevin Maréchal.



3.3K

actes

Face au coronavirus, "nous redécouvrons l'immense utilité des métiers invisibles", explique le sociologue Dominique Méda
4.9 (98%) 32 votes
 
  • L'OUTIL PARFAIT Big wipes haute performance spécial désinfection coronavirus- l'outil parfait
    Revêtement sol et mur Produit d'entretien et de restauration Accessoire de nettoyage Chiffon, microfibre et lingette L'OUTIL PARFAIT, Big wipes haute performance Lingettes double face 1 face grattante + 1 face essuyante Nettoient les main et surface de peinture , d'adhésifs de mousse pu De
  • Olympique Lyonnais Bracelet Silicone Adulte NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS - Couleur - NOIR OL - Foot Lyon
    Bracelet Silicone Adulte NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS Couleurs : rouge, bleu, violet, rose et noir Matière : silicone Dimensions : 202 X 18 X 2 MM, Doming quadri sur une face avec le logo et la signature de l'Olympique Lyonnais.
  • Olympique Lyonnais Bracelet Silicone Junior NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS OL - Foot Lyon
    Bracelet Silicone Junior NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS Couleurs : rouge, bleu, violet, rose et noir Matière : silicone Dimensions : 202 X 18 X 2 MM, Doming quadri sur une face avec le logo et la signature de l'Olympique Lyonnais.
  • Olympique Lyonnais Bracelet Silicone Adulte NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS OL - Foot Lyon
    Bracelet Silicone Adulte NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS Couleurs : rouge, bleu, violet, rose et noir Matière : silicone Dimensions : 202 X 18 X 2 MM, Doming quadri sur une face avec le logo et la signature de l'Olympique Lyonnais.
  • Olympique Lyonnais Bracelet Silicone Junior NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS - Couleur - NOIR OL - Foot Lyon
    Bracelet Silicone Junior NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS Couleurs : rouge, bleu, violet, rose et noir Matière : silicone Dimensions : 202 X 18 X 2 MM, Doming quadri sur une face avec le logo et la signature de l'Olympique Lyonnais.
  • Olympique Lyonnais Bracelet Silicone Junior NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS - Couleur - ROUGE OL - Foot Lyon
    Bracelet Silicone Junior NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS Couleurs : rouge, bleu, violet, rose et noir Matière : silicone Dimensions : 202 X 18 X 2 MM, Doming quadri sur une face avec le logo et la signature de l'Olympique Lyonnais.
  • Olympique Lyonnais Bracelet Silicone Adulte NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS - Couleur - ROUGE OL - Foot Lyon
    Bracelet Silicone Adulte NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS Couleurs : rouge, bleu, violet, rose et noir Matière : silicone Dimensions : 202 X 18 X 2 MM, Doming quadri sur une face avec le logo et la signature de l'Olympique Lyonnais.
  • Olympique Lyonnais Bracelet Silicone Adulte NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS - Couleur - VIOLET OL - Foot Lyon
    Bracelet Silicone Adulte NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS Couleurs : rouge, bleu, violet, rose et noir Matière : silicone Dimensions : 202 X 18 X 2 MM, Doming quadri sur une face avec le logo et la signature de l'Olympique Lyonnais.
  • Olympique Lyonnais Bracelet Silicone Junior NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS - Couleur - VIOLET OL - Foot Lyon
    Bracelet Silicone Junior NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS Couleurs : rouge, bleu, violet, rose et noir Matière : silicone Dimensions : 202 X 18 X 2 MM, Doming quadri sur une face avec le logo et la signature de l'Olympique Lyonnais.
  • Olympique Lyonnais Bracelet Silicone Adulte NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS - Couleur - ROSE OL - Foot Lyon
    Bracelet Silicone Adulte NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS Couleurs : rouge, bleu, violet, rose et noir Matière : silicone Dimensions : 202 X 18 X 2 MM, Doming quadri sur une face avec le logo et la signature de l'Olympique Lyonnais.
  • Olympique Lyonnais Bracelet Silicone Adulte NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS - Couleur - BLEU ROI OL - Foot Lyon
    Bracelet Silicone Adulte NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS Couleurs : rouge, bleu, violet, rose et noir Matière : silicone Dimensions : 202 X 18 X 2 MM, Doming quadri sur une face avec le logo et la signature de l'Olympique Lyonnais.
  • Olympique Lyonnais Bracelet Silicone Junior NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS - Couleur - BLEU ROI OL - Foot Lyon
    Bracelet Silicone Junior NOUS SOMMES l'OLYMPIQUE LYONNAIS Couleurs : rouge, bleu, violet, rose et noir Matière : silicone Dimensions : 202 X 18 X 2 MM, Doming quadri sur une face avec le logo et la signature de l'Olympique Lyonnais.